Djo

djo

DE LAURA HENNO

France, 2018, 13’, prod. Spectre Productions, dist. Phantom

Dans les Hauts de Mayotte, espace du secret, de la magie et de la fuite, hommes et chiens entretiennent un rapport filial, presque fusionnel d’espèces compagnes qui partagent un même territoire de transformation et d’autonomie. Smogi vit une relation particulière avec les chiens mais aussi avec la puissance des éléments, la nature et les esprits malins qui la peuple. Djo croise différents régimes de croyance dans un syncrétisme sauvage où l’appel de la prière musulmane marque aussi le moment des retrouvailles avec les forces animistes et impures de la forêt.